Légitim Conseil - Courtier en assurance en Essonne

IRSI : les bonnes pratiques à adopter lors d’un sinistre

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 LinkedIn 0 Email -- 0 Flares ×

Nouvelle convention IRSI : quelles sont les bonnes pratiques à adopter lors d’un sinistre ?

La convention IRSI implique de nombreux changements, notamment le rôle des assureurs et des courtiers qui évolue. C’est à nous (Compagnies d’assurance et intermédiaires) d’aiguiller les copropriétaires ou vous, Administrateurs de biens ou syndics, vers les bons gestionnaires et interlocuteurs.

Vous trouverez-ci-dessous Préconisations et Bonnes pratiques à mettre en œuvre pour appliquer au mieux cette nouvelle convention.

EN AMONT

Parce que nous avons tous à gagner à être vigilant et à réduire le nombre de sinistres.

Pour baisser la sinistralité de l’immeuble : SENSIBILISEZ les copropriétaires afin qu’ils soient personnellement assurés.  Aujourd’hui encore 50% des PNO ne sont pas assurés…

COLLECTEZ le maximum d’informations pour faire progresser le dossier tout en diminuant les prises en charge non nécessaires par l’immeuble :

  • Obtenez le constat amiable contradictoirement renseigné et les déclarations de sinistre circonstanciées.
  • Renseignez-vous sur les coordonnées complètes des assureurs des copropriétaires (occupants et non occupants), et si possible sur celles des assureurs des occupants.

Pour mieux répartir la charge sinistres :
> DIRIGEZ tous les éventuels lésés vers leurs assureurs personnels en priorité.

Pour éviter un surcoût sur le poste « Frais de recherche de fuite » :

  • Vérifiez si des recherches de fuite « investigations préalables » ont déjà été effectuées (prises en charge par l’assureur personnel de celui qui les a effectuées) et s’il y a lieu d’une nouvelle recherche de fuite.
  • Contrôlez la réparation efficace des origines.
  • Affichez dans chaque immeuble une liste des entreprises de plomberie sélectionnées par le syndic.

Pour simplifier la gestion des dossiers sinistres :

  • Affichez le N° de contrat d’assurance de l’immeuble avec les coordonnées du courtier délégataire (Cabinet X) afin de permettre à l’assureur gestionnaire de se diriger vers le bon courtier.
  • Rendez-vous aux convocations (même en l’absence de LRAR) OU  invitations de l’expert désigné par l’assureur gestionnaire. Cela permet d’accélérer la gestion
  • Renseignez au maximum les différents experts pour compte commun qui seront désignés.

C’est en respectant l’ensemble de ces règles et bonnes pratiques que la Convention IRSI permettra une gestion des sinistres plus efficace et responsabilité financière plus juste.

www.assurimmeuble.fr

#assuranceimmeuble

#assurancedo

#assurancePNO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *